Accueil > Focus & Actualités > Ils s’intéressent tous de près au bus à hydrogène

Ils s’intéressent tous de près au bus à hydrogène

Lors des vingt-septièmes rencontres nationales du transport public à Nantes (du 1er au 3 octobre) de nombreuses collectivités sont venues sur le stand SAFRA

Si l’on regarde l’actualité de près sur le web, on se rend compte rapidement de la place grandissante prise par les sujets « hydrogène », de toutes sortes. C’est vrai pour des projets qui concernent des bus évidemment mais aussi des avions, des bateaux, des trains, etc., en Europe tout particulièrement. Partout, des initiatives se mettent en place.

À Nantes, durant le salon des 27e rencontres nationales du transport public (1er– 3 octobre), les professionnels de la mobilité ont particulièrement apprécié le stand SAFRA qui présentait le bus hydrogène du Syndicat mixte des transports Artois-Gohelle, identifié comme l’une des principales attractivités. Il s’agissait de l’endroit idéal somme toute avec ses six mille participants, ses deux cents exposants venus expliquer que tout est envisageable en matière de transport public.

Fabrice Sirop, présent sur place, a beaucoup échangé sur le sujet. Le directeur du Syndicat mixte des transports Artois-Gohelle a constaté l’intérêt généré par cette technologie de pointe : « Chacun réfléchit aux transports de demain, plus respectueux de l’environnement. Les spécialistes du transport ont tous eu connaissance de notre projet « hydrogène » qui fait de nous pour l’instant une exception française. Nos interlocuteurs étaient curieux de savoir quels étaient les coûts, les investissements nécessaires, les choix techniques, etc.. Ils souhaitaient monter à bord du bus, le regarder sous tous les angles. Les collectivités se trouvent toutes à un tournant. Elle cherchent les bonnes  formules. »

Un projet réussi avec 100 % des partenaires français

Il faut rappeler aujourd’hui encore que la Bulle 6 sera la première ligne en France qui ne fonctionnera qu’avec des bus à hydrogène, entre Auchel et Bruay-La-Buissière et qu’ils seront alimentés par une station hydrogène construite et déjà opérationnelle sur le site du dépôt d’Houdain. Cette volonté de maîtriser sur place la logistique des bus, celle du centre de maintenance ainsi que la production d’hydrogène est unique en France. Tout comme le fait d’avoir développé ce projet avec des partenaires français ce qui est aussi une belle exception en soi.

À ce propos, deux rappels ne sont pas inutiles. La station hydrogène est le résultat d’un partenariat franco-français signé avec ENGIE  qui a sous-traité avec l’entreprise Mc Phy, chargée tout particulièrement de l’aménagement et la mise au point de la station hydrogène. Plusieurs techniciens Mc Phy étaient du reste présents à Nantes. Ils ont pu donner des explications sur le process qui permet aujourd’hui à la station hydrogène d’Houdain d’être la première du genre à fonctionner dans le pays !

Autre choix fort du Syndicat mixte des transports Artois-Gohelle, celui d’avoir mandaté SAFRA, un constructeur de bus français lui aussi (d’Albi plus précisément) et d’avoir choisi le groupe Michelin (en partenariat avec SAFRA) pour mettre au point la pile à hydrogène qui permet au bus de fonctionner.

Rendez-vous début novembre

Tous les obstacles techniques et administratifs ont été levés. Le Syndicat mixte des transports Artois-Gohelle débutera bientôt l’exploitation commerciale sur le réseau TADAO. Si aucune date officielle ne peut être donnée, on peut d’ores et déjà annoncer que le début du service sera effectif au début du mois de novembre. Rappelons qu’actuellement, le service de la Bulle 6 est assuré par des bus hybrides Volvo, livrés au début de l’année 2019.

Plus de renseignements : yportelli@smtag.fr, bdescamps@smtag.fr

Plus d’infos sur le projet Bulles : Bulles-Tadao.fr

Plus d’infos institutionnelles : Syndicat mixte des transports Artois-Gohelle

ARTOIS MOBILITES
39, rue du 14 juillet – CS 70 173
62303 LENS cedex
Tél : 0800 409 209 – contact@am62.fr
Heures d’ouverture du lundi au vendredi :
8h45 à 12h15 et de 13h30 à 17h30 (17h le vendredi)

La version de votre navigateur est trop ancienne

Pour afficher de manière satisfaisante le contenu de ce siteTélécharger Google Chrome

×